AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez

Anaëlle & Heaven + dans la rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Debby McKeith
Debby McKeith
messages : 112
réputation : 1
date d'inscription : 09/06/2013
crédits : french kiss
âge : 37 ans

Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty
MessageSujet: Anaëlle & Heaven + dans la rue Anaëlle & Heaven + dans la rue   EmptyDim 11 Aoû - 15:42





«Duo & Duel»

«anaëlle prescott + heaven s. burton»


Dehors à fumer, Anaëlle Prescott ruminait sur cette soirée gâchée, et l’incompétence de la police. Son frère était parti depuis longtemps, bien avant que toute cette histoire ne vienne bousculer les plans pour la soirée, et elle avait dû écouter une idiote massacrer Many of Horror, de Biffy Clyro. Elle était de mauvaise humeur.

Heaven S. Burton, quant à elle, s’amusait comme une folle. Elle avait tenté d’obtenir le numéro d’un des policiers qui l’avait interrogé, et elle avait été soulagée (quoiqu’un peu déçue) de ne pas voir Némésis dans les parages. Et alors qu’elle marchait le long du trottoir, se demandant dans quel bar elle allait aller désormais, elle avait aperçu au loin la silhouette d’Anaëlle. « L’ombre que dessine la lumière de ta cigarette sur ton visage te donne un air de guerrière celte.»

(c) Spinelsuns Codes & Joy Williams pour la mise en situation
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty
MessageSujet: Re: Anaëlle & Heaven + dans la rue Anaëlle & Heaven + dans la rue   EmptyJeu 15 Aoû - 14:35



Duo & Duel
« Heaven & Anaëlle »

La soirée avait pourtant bien débuté, comme c'était souvent le cas quand elle était avec son frère. Il les avait inscrit à une soirée duo au Blue Note, où des artistes, professionnels ou non, pourraient se produire pour chanter, que ça soit leur propre musique où celle d'artistes qu'ils maîtrisaient. Il s'était dit que ça serait une bonne idée pour lui comme pour elle, dans la mesure où dans son cas, ça la tiendrait occupée et qu'elle n'aurait pas à penser, au moins le temps qu'elle passerait sur scène avec lui. Car oui, depuis une dizaine de jour,  Anaëlle n'était pas dans son meilleur état. Et si elle n'en montrait rien contrairement au moment où elle avait craqué dans les bras de Joy, elle n'en restait pas moins particulièrement perturbée, ayant rompu avec celle qu'elle avait longtemps considéré comme la femme avec qui elle passerait le reste de sa vie. A vrai dire, il s'agissait plus d'une officialisation qu'autre chose, puisque les quelques cinq milles kilomètres les séparant ne leur permettait pas réellement d'entretenir une relation suivie.
Ceci dit, la sortie s'était plutôt bien déroulée en soi. Timothy et Anaëlle avaient tranquillement attendu leur tour assis au bar, la jeune femme discutant avec Joy quand celle-ci avait un peu de temps, autant dire que ça n'arrivait pas très souvent, et elle était même parvenu à lui négocier un verre de whisky, arguant que de toute façon, elle était conservée dedans, et qu'en plus, ça l'aiderait à se détendre avant de monter sur scène. Et puis elle lui avait fait ses yeux de chien battu, faisant presque une danse de la victoire lorsque son amie lui accorda le verre, insistant bien sur le fait que ça serait le seul de la soirée. La brune s'était alors contenté de faire un visage d'ange à son amie en sirotant son verre fraîchement servit.

Finalement, son tour pour passer sur scène était arrivé, et avec son frère ils étaient montés, lui avec sa guitare sèche en main, et elle sans rien d'autre que sa personne. Il s'était approché des autres musiciens pour vérifier avec eux qu'ils étaient bien au point sur la version qu'ils allaient jouer, qui était particulièrement fidèle à l'originale. Mais il en avait besoin pour pouvoir se coordonner avec afin d'assurer le show.  Et puis finalement ils s'étaient installés, et ils avaient commencé à chanter. Son frère en première voix. Le regard d'Anaëlle s'était baladé dans la foule, avant de repérer plusieurs personnes qu'elle connaissait. Ses yeux passaient des uns aux autres, revenant parfois sur certaines personnes, s'y arrêtant plus ou moins longtemps. Et puis elle avait chanté à son tour. En soi, sa voix n'était pas exceptionnelle en temps normal. Elle chantait juste, elle chantait bien, son timbre était agréable. Mais aujourd'hui il y avait quelque chose de plus, on sentait presque une sorte de pointe douloureuse alors que les paroles s'enchaînaient, signifiant peut-être un peu trop pour elle.

« Where are you and I'm so sorry
I cannot sleep, I cannot dream tonight
I need somebody and always
This sick, strange darkness
Comes creeping on so haunting everytime
 »

Et la chanson avait continué, puis s'était terminé sur des applaudissements. Et ça avait été un des derniers bons moments de la soirée pour Anaëlle avant l'incident. Il était survenu peu de temps après qu'elle-même soit sorti prendre un peu l'air dans l'allée adjacente au Blue Note, le grand nombre de personnes dans la salle étouffant vite l'écossaise qui préférait de loin les endroits où elle avait plus d'espace. Et puis elle était rentrée, et elle avait croisé cette fille qui sortait sans plus se préoccuper d'elle. Après tout ce n'était pas ses affaires. Et ce n'était pas longtemps après que le cri avait retentit, étouffé par le bruit dans la salle. Et les choses avaient tournées au vinaigre.

« Je n'ai vu personne dans l'allée. Je suis vraiment désolée.
- D'accord. Mais si jamais vous vous rappelez de quoi que ce soit, faites nous signe. »
Anaëlle hocha la tête, et après avoir évité toutes personnes pouvant la compromettre sur son âge, elle était sortie dans la rue pour fumer et se détendre. Une fille avait probablement été enlevée. La fille qu'elle avait vu sortir juste après elle. Et en y repensant, ça faisait froid dans le dos. C'était un peu égoïste de penser ça, mais elle se disait que ça aurait pu être elle. Et aussi que, si elle était restée un peu plus longtemps elle aurait peut-être pu éviter cet enlèvement.
Bah, ça n'avait plus vraiment d'importance. Elle ne pouvait rien faire d'autre. Et pourtant, elle sentait son cœur battre un peu plus fort que d'habitude contre sa poitrine.
Sa cigarette allumée, elle alla s'appuyer contre le mur du bar qui ne tarderait pas à fermer, la soirée ayant été brutalement mise à terme. Elle ne tarderait pour sa part pas trop à rentrer, observant pour le moment les voitures de police commencer à quitter les lieux, faute de scène de crime. Et c'est là que dans la nuit noire la voix retentit à ses côtés, la faisant légèrement sursauter.
« L’ombre que dessine la lumière de ta cigarette sur ton visage te donne un air de guerrière celte. »
Tournant son visage vers la jeune femme, elle avait bien reconnu la voix d'Heaven. Néanmoins, malgré le compliment, ce fu tun bien pâle sourire qui vint illuminer le visage éclairé par la cigarette, alors qu'elle se tenait dans l'ombre.
« Tu sais, tu devrais pas surprendre les gens comme ça. T'aurais pu me faire peur, et j'aurais pu te frapper. » Comme toujours, Anaëlle avait les mots qu'il fallait pour accueillir les gens. Mais c'était en parti ce qui faisait son charme. « Mais bon, je crois pas que ça soit une bonne idée de frapper la personne qui te paye, donc heureusement que ça s'est pas passé comme ça. Sinon tu fais quoi ici ? Tu étais au Blue Note ce soir non ? »

Revenir en haut Aller en bas
Heaven S. Burton
Heaven S. Burton
And we're caught up in the crossfire of Heaven and Hell
Anaëlle & Heaven + dans la rue   Tumblr_inline_mg1cmj3gtX1ram0o4
messages : 156
réputation : 20
date d'inscription : 14/07/2013
pseudo : Dem'
crédits : ava: #KNL
âge : 25 ans

Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty
MessageSujet: Re: Anaëlle & Heaven + dans la rue Anaëlle & Heaven + dans la rue   EmptyJeu 29 Aoû - 0:24


Heaven et Anaëlle

Heaven était de sortie ce soir, elle avait commencé la soirée d'un autre bar pour finalement se faire rapatrier au Blue note par le grand brun musculeux qui s'était auto-proclamé garde du corps pour la soirée... Et elle devait avouer qu'il le gardait de près, son corps, et c'était pas pour lui déplaire.

Au cours de la soirée, elle avait certes prêté l'oreille, dansé sur l'un ou l'autre morceau, mais elle avait surtout passer son temps sur les genoux du jeune homme, qui n'avait que 19 ans, à lui apprendre ce que c'était d'embrasser correctement, même si c'était plus du renforcement que de l'apprentissage.

Jusqu'au moment ou la soirée dégénéra... et ou le brun devint un bien maigre divertissement!

Elle n'avait rien vu, mais prit un malin plaisir à taquiner le flic qui l'interrogea. Elle tenta d'avoir son numéro, mais sans succès. Au moins, il avait de l'humour et quand elle lui demanda s'il n'avait pas le numéro d'un collègue mignon, il lui répondit qu'elle n'avait qu'a chasser son gibier toute seule. Elle éclata de rire et s'excusa de ne pouvoir l'aider avant de s'éloigner du bar.

Elle aperçut Anaëlle et la rejoignit à pas de velours avant de lui murmurer: -'L’ombre que dessine la lumière de ta cigarette sur ton visage te donne un air de guerrière celte"

Elle la vit sursauter, ça la fit sourire doucement. Elle eut un petit rire à la phrase de la jeune fille, mais elle voyait bien que ça n'allait pas fort. Elle s'alluma une cigarette avant de répondre.

-"T'en fais pas pour moi Beauté, je sais me défendre"

Heaven n'était vraiment pas du genre à s'offusquer pour si peu, et puis, se faire frapper par une si jolie fille, elle dirait pas non, elle se laisserait même faire!

-"Oh tu sais, si tu m'avais frappé, c'aurait été de ma faute, donc, pas de souci pour nos affaires." Elle tira un coup et recracha doucement la fumée en l'air. "Oui, j'y étais... et ma proie de la soirée a filé..."

Et pas de grand chirurgien dans le coin, c'était pas plus mal... Enfin, au moins, elle aurait été raccompagnée... Elle posa son regard sur la jeune fille et glissa ses doigts sur son bras.

-"ça n'a pas l'air d'aller toi... Enfin, tu vas me dire, ça peut être choquant, ce qu'il y a eu... Mais j'ai l'impression qu'il y a autre chose... Tu veux en parler?"

Une impression, comme ça, que la demoiselle n'était pas au mieux de sa forme...

_________________

Because it’s wrong and it’s bad and we shouldn’t?


I’ve been a bad bad girl
I’ve been careless with a delicate man
And it’s a sad sad world
When a girl will break a boy
Just because she can

Revenir en haut Aller en bas
https://keepmecloser.forumactif.org/t534-heaven-sosthene-burton-h https://keepmecloser.forumactif.org/t538-heaven-sosthene-burton-dessine-moi-un-mouton
Invité
Invité

Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty
MessageSujet: Re: Anaëlle & Heaven + dans la rue Anaëlle & Heaven + dans la rue   EmptyVen 30 Aoû - 11:39



Duo & Duel
« Heaven & Anaëlle »

Oh, ce n'était pas qu'elle remettait en doute sa capacité à se défendre, loin de là. C'était plus que ce n'était jamais agréable de se faire frapper, même par une jolie fille. Bien qu'il fallait admettre une chose : Anaëlle n'aurait sans doute pas fait beaucoup de dégâts à la jeune femme taillée comme elle était. Disons qu'un moustique aurait autant de chances qu'elle de blesser Heaven, pour faire simple, c'est vous dire à quelle point elle est efficace. Mais c'était bien pour ça que dans la fratrie elle laissait les muscles à son frère. Au final, il est fort probable que ça soit même la brune qui finisse par se blesser en tentant de frapper l'autre.
Ceci dit Anaëlle se contenta de tirer sur sa propre cigarette, éclairant à nouveau son visage de cette flamme si particulière, rougeoyante, accentuant ses traits en jouant de la faible lumière dans des clairs-obscurs magiques.
La jeune femme haussa tout de même un sourcil à la déclaration de sa vis-à-vis. Sa proie avait filée ? Donc elle était là pour chasser, ce soir... Intéressant. Il faut dire, c'était plutôt le genre de personne qui pouvait se le permettre. Un beau visage, un corps bien formé, la femme avait tout pour plaire, en plus d'un caractère des plus intrigants.
« What a shame. »
Cette remarque fut glissée discrètement, à peine murmuré, c'était plus un commentaire pour elle-même que pour Heaven, même si ça n'avait pas dû lui échapper. Même si ce n'était pas étonnant qu'elle ait filé, sa proie, après l'enlèvement de cete jeune femme. Ca ne devait pas être très motivant ce genre d'événement. Ca avait dû priver pas mal de personnes ici d'une soirée agréable, alors que d'autres devaient simplement s'en foutre royalement. Ils iraient simplement dans un autre bar, feraient comme si rien ne s'était passé.
Parce qu'ils s'en foutaient.
La vie des autres ne leur importait guère, et leur égoïsme les empêchait d réfléchir à ce qu'il se passait autour d'eux. Bien sûr, ce soir, ça serait surtout des hommes qui adopteraient ce comportement, puisqu'ils ne se sentaient pas visés par ce qu'il s'était déroulé. Les femmes se montreraient peut-être plus sensibles. Mais pas toutes.

Anaëlle eut une légère chair de poule en sentant le contact, redressant son regard sur Heaven alors qu'elle semblait jusque là hypnotisée par le foyer de sa cigarette qui rougeoyait doucement. Plus par réflexe que par volonté propre, elle rompit le contact d'un mouvement d'épaule qui recula son bras, et elle vint poser sa main là où elle pouvait encore sentir les doigts glacés de la femme, essayant d'agir naturellement. Que pouvait-elle dire dans une telle situation ?
Elle vint pincer l'arrête de son nez ente son pouce et son index, fermant les yeux, le tout de manière très brêve.
« C'est rien, c'est juste que... J'étais dans la ruelle juste avant qu'elle y vienne, j'étais toute seule, et je suis rentrée juste quand elle est sortie. » Anaëlle poussa un soupir. Elle n'était pas du genre à penser à ce genre de choses habituellement. Elle était jeune, plutôt inconséquente quand il s'agissait de sa sécurité. Mais là... « C'est bête à dire, et un peu égocentrique, mais ça aurait pu être moi. Et puis aussi, d'un autre côté, si j'étais resté un peu plus longtemps, si elle n'avait pas été seule, peut-être que... » Elle laissa échapper un rire amusé, passa une main dans ses cheveux en secouant la tête. Elle détestait les gens en général, elle les trouvait stupides, superficiels, inintéressant. Elle ne devrait pas être touchée comme ça, et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser au et si...
Parce que si elle était restée cinq minutes de plus, ça aurait peut-être changé les choses. Elle aurait peut-être vu passer un type inquiétant dans la rue, sans plus s'en soucier que ça, parce qu'elle n'aurait pas été toute seule. Elle se demandait si elle avait eu le temps d'avoir peur. Si elle l'avait vu venir. Il s'était peut-être approché pour lui demander du feu avant de l'assommer.

« C'est rien, laisse tomber, c'est pas important. J'arrive juste pas à m'empêcher de penser. Mais c'est stupide. » Pour qu'elle dise que quelque chose qu'elle faisait était stupide, encore plus quand il s'agissait de penser, c'était vraiment que quelque chose n'allait pas. Parce que s'il y avait une chose qu'Anaëlle considérait comme des plus important, c'était penser. Et par dessus tout, c'était sa pensée à elle, dans toute son arrogance.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty
MessageSujet: Re: Anaëlle & Heaven + dans la rue Anaëlle & Heaven + dans la rue   Empty

Revenir en haut Aller en bas

Anaëlle & Heaven + dans la rue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la ville de la nouvelle-orléans :: vieux carré français :: The blue note-