AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

« je ne juge pas, je constate » - avec heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Dorothy Banks
Dorothy Banks
messages : 53
réputation : 0
date d'inscription : 12/08/2013
crédits : Mystique
âge : 23'

« je ne juge pas, je constate » - avec heaven Empty
MessageSujet: « je ne juge pas, je constate » - avec heaven « je ne juge pas, je constate » - avec heaven EmptyLun 19 Aoû - 17:00

A l’angle de la rue, j’attrape un journal un peu au hasard ... si on peut appeler ainsi ma crainte que le clochard du coin lorgne sous ma jupe. Perchée sur mes Stilletos préférés (forcément puisque je n’ai qu’une paire de Stilletos), j’évite au possible de me pencher vers le casier le plus bas. Ma paranoïa me brûle la nuque tandis que j’imagine le regard de l’homme des poubelles s’y attarder. Je tressaille. Mes doigts moites se sont refermés sur un journal au titre inconnu. Première page. Des chihuahuas abandonnés sur les routes depuis que la nouvelle mode va aux caniches. Je coule un regard suspicieux vers l'animal qui gît au bout de la laisse que j’ai enroulé autour du poignet. Un caniche. Plus je tire sur sa laisse, plus il me lance des regards écoeurant d’amour. Je finis donc par capituler et m’arrête près d’un platane, je lui laisse aujourd’hui le luxe d’uriner trente secondes, trente précieuses secondes de la course folle qu’est ma vie (ça c’est juste ce que j’aime penser). Sa langue pend. Il baisse son train. Un frisson me traverse avant que je ne me rappelle, avec bonheur, que je suis tombé sur le seul chien au monde qui ne lève pas la patte pour faire sa petite commission. Un ami m’a dit un jour que mon chien le renvoyait à son propre sentiment d’insécurité quant à sa virilité. Comme il veut, tant que je n'ai pas à ramasser quoi que ce soit. Je roule mon journal (tout doux lecteur, je ne bats pas les animaux) et le jette dans une benne à ordures. L’article ne m’intéresse pas, je suis une lectrice paresseuse, chance gâchée, tant pis. Qu’on se le dise, si mes pas m’ont conduit vers ce box à journaux, c’est uniquement parce que je n’aime pas déambuler les mains vides, tel un pantin désarticulé. Certains pianotent sur leur dernier Iphone (moi ça m’irrite), d’autres choisissent d’allumer une cigarette (j’ai promis à mon petit-ami de perdre cette satanée habitude, diable que je voudrais fumer en cet instant ... j’attrape ma cinquième gomme nicorette de la journée). Et c’est ainsi, ma moue maussade habituelle, Kate Moss c’est Heidi en comparaison, que je me poste au pied de la file du kiosque à hot-dogs et autres malbouffes en tout genre. Il est samedi, même pas encore midi, et toute l’Amérique semble s’être donnée rendez-vous ici. Tous ces obèses me répugnent au plus haut point, aucun ne se soucie de savoir que le vendeur s’est sans doute gratté les fesses trois fois depuis la dernière fois qu’il s’est lavé les mains, ni que toute cette graisse qu’ils absorbent leur causera un infarctus d’ici quelques années. Moi c’est pas pareil, je ne mange jamais de malbouffe. Sauf quand je craque. Comme aujourd’hui. Mon appartement est à l’autre bout de la rue et seigneur dieu, je crois bien que je peux sentir les vapeurs de friture jusque depuis mon salon. Moi ce n’est pas ma faute, moi c’est la faute ... de mon adresse. Je les emmerde. Je vous emmerde.

Merde. Qu’est-ce que m’avait dit le psy que mes parents m’ont fait consulté à l’adolescence ? Lorsque le fil de mes pensées m’emmène dans une voie où s’exprime ma frustration, il faut simplement respirer et penser à autre chose. J’espère qu’ils ne l’avaient pas payé cher, je crois que j’aurais pu trouver ce conseil là dans Cosmo. Néanmoins, si je m’abstiens d’inspirer façon yogi, je cède et saisis mon téléphone pas smart du tout. Je n’y fous rien. Ne m’y irrite même pas. Une conversation l’est bien d’avantage. Brunie a terminé de raconter sa folle vie sexuelle à Blondie qui renchérit. « Trois partenaires à la fois ? Je sais pas, je suis une vraie accro du sexe mais je préfère carrément la monogamie. Comme je dis toujours à Mike, je ne suis pas une salope, je suis ta salope. Bon, il sait pas que je dis la même chose à Andrew et Dave ... mais je crois quand même pas que ça fasse de moi une salope ». What da fuck ? Je résiste à l’envie de lui faire découvrir le sens réel de monogamie. Pas mon problème. Je suis le fil des actualités sans véritablement accrocher. Rien à foutre de l’Egypte. Des morts. Tout ça. Pas aujourd’hui. Peut-être même jamais, avouons-le. Ca glousse. Ca papote. Ca continue. « Faut essayer à trois, tu te sens juste ... ». Pleine ? « Pleine ! Pas dans le sens grossier ». Excuse, pendant un moment, j’ai pensé qu’on pourrait se comprendre toi et moi. On pourrait penser que la conversation prendrait court d’elle-même (vu l’état de ma vie sexuelle, je le concède, mes conversations ne peuvent de toute façon jamais durer plus de dix minutes, temps de coït mensuel ces derniers temps) ... sauf que non. Et passer un moment, je sais pas trop comment d’ailleurs, je me suis entendue glisser entre mes dents : « Silence jeune fille, tu fais baisser le QI de toute la rue ... ». Peut-être même l’ai je glissé un peu trop fort. J’entends le frottement de vêtements, sent même une mèche de cheveux me fouetter le front et lève doucement mon nez de mon téléphone. Je crois avoir attiré leur attention. Merde, j’aime pas les situations conflictuelles ... c’est juste que ... « J’ai parlé tout haut ? ».

_________________

    « je ne juge pas, je constate » - avec heaven Tumblr_me5oz7EGSR1qejqqgo1_250
Revenir en haut Aller en bas
Heaven S. Burton
Heaven S. Burton
And we're caught up in the crossfire of Heaven and Hell
« je ne juge pas, je constate » - avec heaven Tumblr_inline_mg1cmj3gtX1ram0o4
messages : 156
réputation : 20
date d'inscription : 14/07/2013
pseudo : Dem'
crédits : ava: #KNL
âge : 25 ans

« je ne juge pas, je constate » - avec heaven Empty
MessageSujet: Re: « je ne juge pas, je constate » - avec heaven « je ne juge pas, je constate » - avec heaven EmptySam 24 Aoû - 20:49


"Je ne juge pas, je constate"

Heaven était de bonne humeur ce jour là! Elle avait retrouvé Ash ce matin et les deux filles avaient commencés par une belle séance de shopping en papotant, comme a l'accoutumée, de tout, de rien, des derniers potins... Elles s'étaient connues à Los Angeles, elles étaient dans la même classe et s'était directement bien entendues. Ash avait finit par changer de section et parcourir le pays entre ses différents points d'attaches, elles étaient restées très proches et donc, elles profitaient du fait qu'Heaven débarque en Louisiane pour se voir, vu que Ash vivait à Baton rouge.

Donc, elles avaient petit-dejeuner chez Heaven avant d'entamer leur marathon shopping, et la journée s'écoula, jusqu'a ce qu'elles se retrouvent à attendre leur tour pour acheter un hot-dog. Et comme souvent entre elles, la discussion dériva sur le cul. Heaven était totalement dévergondée sur la question, c'était un secret pour personne, quant à Ash... elle était pas mal dans son genre, mais plus timide.

C'est ainsi que la brune raconta sa dernière expérience avec trois mecs à son amie, qui fit un commentaire très spirituel, en mode cruche, même si elle ne l'était pas du tout. Heaven éclata de rire en passant son bras autour de la taille fine de la jeune fille.

-"Mais non Beauté, t'es pas une salope, juste une sorte de marin moderne, un dans chaque port! Et puis, Je ferais pareil à ta place, un dans chaque ville ou tu vis, au moins, tu restes fidèles à ces trois là!"

Et elles continuèrent de papoter, sur le même sujet! Après tout, si ça dérangeait quelqu'un, elle en avait royalement rien à foutre. Elle était comme ça Heaven... D'ailleurs, si elle ne pensait pas comme ça, elle ne se baladerait pas en mini short, escarpins et haut largement décolté... Elle assumait son corps, et les regards qu'il attirait. Et puis, son meilleur pote, cran d'arret, était gentiment rangé dans son sac, donc, elle risquait pas grand chose.

La file avançait, et elles continuaient de discuter, passant des derniers partenaires de Heaven au mélange sexe/drogue, jusqu'à ce que la brune entende un commentaire fortement désobligeant, dirigé contre elle, semble-t-il. Elle leva les yeux au ciel en soupirant.

Elle se retourna d'un coup, malgré que Ash tente de lui dire de pas faire attention. Elle posa son regard sur la conne qui avait osé l'insulter. Celle ci releva le nez de son téléphone, comme si la phrase ne devait pas s'échapper de ses pensées.

-"Hé oui très chère, vous avez parlé tout haut, c'est bête n'est ce pas?"

Elle la regarda de haut en bas et eu un sourire condescendant.

-"Oh, je comprends mieux, vous projetez votre frustration sur ce que vous croyez être mon niveau d'intelligence parce que vous ne voulez pas reconnaître que les aventures sexuelles de quelqu'un d'autre vous renvoie à la monotonie de votre vie... c'est triste vous savez?

Ash tenta une fois de plus de la faire taire, ce à quoi Heaven répondit en l'embrassant profondément, laissant Ash rougissante et reprenant son souffle, mais surtout, Heaven avait la paix. Elle reposa son regard sur l'autre emmerdeuse et sourit.

-"Nous disions donc? Ah oui, votre apparence coincée du cul, c'était mignon il y a quelque années, mais plus du tout à la mode."

Quoi elle était remontée? même pas vrai, fallait juste pas la chauffer...

_________________

Because it’s wrong and it’s bad and we shouldn’t?


I’ve been a bad bad girl
I’ve been careless with a delicate man
And it’s a sad sad world
When a girl will break a boy
Just because she can

Revenir en haut Aller en bas
https://keepmecloser.forumactif.org/t534-heaven-sosthene-burton-h https://keepmecloser.forumactif.org/t538-heaven-sosthene-burton-dessine-moi-un-mouton

« je ne juge pas, je constate » - avec heaven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Stairway to Heaven
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: la ville de la nouvelle-orléans :: uptown/carrollton-